Contact KotoFrançais GenkiEnglish Mayu日本語

Que peut-on voir dans la préfecture de Miyagi?

Miyagi ? C'est la baie de Matsushima, les ruines du château Sendai-jō, le Zuihōden (mausolée de Date Masamune), les eaux émeraudes du lac de cratère Okama (aussi appelé Goshiki-numa) du mont Zaō-san, … Miyagi est le plus gros producteur d'huîtres (kaki) du Japon. Elles sont particulièrement succulentes d'octobre à mars. Les Japonais ont coutume de les consommer fraîchement grillées, dans des Kaki-goya (baraques à huîtres) sur la côte Sanriku. En automne, vous pourrez également trouver du maquereau (Kinka-saba) pêché aux alentours du mont Kinka-san, une petite île du Pacifique nord et du Mebachi (Thunnus obesus). Les amateurs de langue de bœuf pourront se régaler à Sendai : grillée, marinée, en ragoût, en sashimi ou en sushi. En été, testez aussi les Hoya (Halocynthia roretzi), des ascidies comestibles, en sashimi ou marinées.

Au mont Zaō-san

Le lac de cratère Okama ou Goshiki-numa

Le mont Zaō-san est à cheval sur les préfectures de Miyagi et Yamagata. Le lac de cratère Okama, surnommé le chaudron à cause de sa forme, ou Goshiki-numa (marais aux 5 couleurs) à cause de ses nuances du vert sombre au bleu, est surmonté de trois sommets Katta-dake (alt. 1 758m), Kumano-dake (alt. 1 841m) et Goshiki-dake (alt. 1 868m). Sa couleur change selon l'ensoleillement et le point de vue. Ce lac est acide et n'abrite aucun être vivant. Depuis le cratère, une marche de 10min vous mènera au sanctuaire Kattamine-jinja, sur le mont Katta-dake. Le parcours d'une heure, Umanose, vers le mont Kumano-dake, offre une vue magnifique sur le cratère. Ces chemins de randonnée peuvent être fermés en cas d'activité volcanique.

Dans la ville de Matsushima

Points sublimes (shitaikan) de la Baie Matsushima-wan

Avec Ama-no-hashi-date (Kyōto) et Miyajima (Hiroshima), la baie de Matsushima est l'un des trois plus beaux paysages maritimes du Japon. Les points sublimes, shitaikan, vous offriront une vue panoramique sur les 260 îles et îlots qui parsement la baie. Le shitaikan Sōkan (splendide), se trouve sur le mont Ōtakamori (alt. 105m) et offre une vue panoramique sur l'est de la baie, les falaises Sagakei et le mont Zaō-san. Le shitaikan Reikan (beau), se trouve sur le mont Tomi-yama (alt. 116m) et offre une vue panoramique depuis le paisible jardin du temple Daigyō-ji, dédié à Tomiyama Kannon. Le shitaikan Ikan (admirable), se trouve sur le mont Tamon-zan (alt. 55m) et offre une vue panoramique sur la baie et le gracieux ballet des bateaux au port Shiogama-kō. Le shitaikan Yūkan (mystérieux), se trouve sur les hauteurs de Ōgidani (alt. 55m) et offre une vue panoramique sur la crique en forme d'éventail qui s'étend devant et la baie. Ce dernier point sublime est particulièrement réputé pour ses couleurs d'automne. Il est également possible d'effectuer une croisière autour des îles.

Temple Entsū-in

Ce temple, réputé pour ses couleurs d'automne, abrite le Sankeiden, mausolée classé de Date Mitsumine, petit-fils du fameux samurai Date Masamune (1567-1636). Le temple possède aussi une peinture du 17ème siècle représentant des roses, ramenée d'Europe par un vassal de la famille Date, Tsunenaga Hasekura. Particularité de ce temple, il possède une roseraie, inspirée de cette peinture et le Sankeiden présente des motifs de jeu de cartes (carreaux, trèfles, cœurs et piques). Le temple possède trois autres jardins, dont un jardin sec (kare-sansui) et un étang. Le temple abrite la déesse Kannon de l'entremise, à qui vous pourrez dédier une poupée kokeshi sur laquelle vous aurez écrit vos rêves d'amour et de mariage. Il vous sera aussi possible de fabriquer sur place votre propre Juzu (bracelet bouddhiste de prière) avec des perles de pierre, de verre ou de plastique. La signification des pierres vous sera expliquée et vous pourrez ainsi fabriquer un Juzu personnalisé.

Temple Zuigan-ji

Il s'agit du temple familial de Date Masamune, un célèbre daimyō (seigneur féodal) de l'époque Sengoku (1467-1573). Le temple édifié en 828, fut détruit pendant les guerres civiles de l'époque Sengoku et restauré par Masamune. Dans le bâtiment principal et le Kuri (cuisine du temple), se trouvent de magnifiques peintures colorées. Vous verrez également de nombreux biens classés : la porte Onari-mon, la porte Chū-mon et la grotte Hosshin-kutsu. La salle des trésors, Seiryū-den, présente des peintures (dont les peintures originales des portes coulissantes du bâtiment principal Hondō) et des ustensiles pour la cérémonie du thé, en lien avec le clan Date. Zuigan-ji est un des 4 temples du pélerinage Shiji Kairō, avec Chūson-ji et Mōtsū-ji (Hiraizumi, préfecture d'Iwate) et Risshaku-ji, dans les montagnes près de Yamagata (préfecture de Yamagata).
Le temple Entsu-in se trouve dans le même complexe. Le temple Godaidō, fondé par Masamune avant le Zuigan-ji, se trouve à proximité, près du rivage de la baie de Matsushima.

Dans la ville de Sendai

Ruines du château Sendai-jō ou Aoba-jō

Ce château, fut édifié en 1610 par Date Masamune, un célèbre daimyō (seigneur féodal) de l'époque Sengoku (1467-1573), surnommé Dokugan-ryū (Dragon à un œil), parce qu'il était borgne. Une statue équestre de Masamune, dominant la ville du regard, se trouve à l'entrée des ruines pour rappeler aux visiteurs cette période historique. Le château a été construit en tirant profit de la topographie (colline, rivière). Le donjon n'existe plus mais vous pourrez encore voir les murs de pierre et la tour restaurée Wakiyagura. A la bibliothèque Kenbunkan, sur site, vous pourrez voir des documents précieux et obtenir des informations historiques concernant le château. Le musée du château Aoba-jō présente des objets historiques et une vidéo de la restauration. Le château offre également une vue panoramique sur la ville. Le Gokoku-jinja (sanctuaire dédié aux esprits des combattants morts pour la nation) de Miyagi a été construit sur l'emplacement de l'ancien donjon.

Zuihōden

Il s'agit du mausolée de Date Masamune (1567-1636), un célèbre daimyō (seigneur féodal) de l'époque Sengoku (1467-1573), fondateur de la ville de Sendai. Le mausolée, de style Azuchi-Momoyama, fut construit selon ses instructions, après sa mort, à l'âge de 69 ans. Les décors élaborés et les motifs de plantes et de papillons sont d'inspiration étrangère. Désigné trésor national en 1931, il fut détruit par des bombardements pendant la seconde guerre mondiale. La reconstruction actuelle date de 1979. Les Kansenden et Zennōden, reconstruits en 1985, après avoir été eux aussi détruits par les bombardements, sont respectivement les mausolées des fils et petit-fils de Date Masamune. Le musée propose une vidéo des fouilles archéologiques faites avant la reconstruction et présente des documents concernant les trois seigneurs féodaux du clan Date, Masamune, Tadamune et Tsunamune, ainsi que l'histoire de Sendai.