Contact KotoFrançais GenkiEnglish Mayu日本語

Que peut-on voir dans la préfecture de Okayama?

Située à l'ouest de Honshū, entre Kyōto, Ōsaka et Hiroshima, Okayama est facile d'accès. L'ensoleillement y est plus important que partout ailleurs au Japon, lui valant le surnom de pays du soleil. Vous pourrez y voir le fameux jardin Kōraku-en, des quartiers traditionnels, les îles de la mer intérieure du Japon, des maisons aux toits de chaume, ...

Dans la ville de Okayama

Jardin Kōraku-en

C'est l'un des trois plus beaux jardins japonais avec le Kenroku-en (Kanazawa, préfecture d'Ishikawa) et le Kairaku-en (Mito, préfecture d'Ibaraki). Sa création, due au daimyō (seigneur féodal) d'Okayama, Ikeda Tsunamasa, remonte à 1700. Le jardin, d'une superficie de 13 ha, entoure la demeure Enyō-tei, principal bâtiment d’habitation, et comporte un théâtre nō, des étangs, une colline, des bosquets de pruniers et cerisiers, une plantation de thé, des azalées, des iris, des lotus et de grandes étendues de gazon. Il s’agit d’un jardin de promenade, kaiyū-shiki-teien, utilisant la technique du paysage emprunté, shakkei, le château d’Okayama et les montagnes environnantes étant visibles depuis le parc. Le pavillon Ryū-ten, sous lequel s'écoule un ruisseau, se trouve au centre du parc. Des grues japonaises sont également visibles et vous trouverez un restaurant et un salon de thé.
Pendant la fête de la récolte du thé (Chatsumi Matsuri), le troisième dimanche de mai, des femmes en costume traditionnel récoltent le thé dans le parc et exécutent des danses traditionnelles. Lors des nocturnes d'été (début - fin août) et d'automne (mi – fin novembre), le jardin est illuminé de bougies et de lanternes en bambou. Théâtre , musique, cérémonie du thé et arts traditionnels sont également à l'honneur. Le deuxième dimanche de juin a lieu la fête du repiquage du riz. Des femmes vêtues de costumes d'époque plantent le riz au rythme des tambours et des chants. Enfin, le 2 mars, jour anniversaire de la création du Kōraku-en, l'entrée est exceptionnellement gratuite. Mochitsuki (pilonnage du riz cuit à la vapeur), kai-awase (genre de jeu de memory avec des coquillages, datant de l'époque Heian) et tōsenkyō (jeu en salle de l'époque d'Edo consistant à toucher une cible avec un éventail).

Sakura le long de la rivière Asahi

La rivière Asahi-gawa, qui traverse la ville, est bordée de cerisiers qui fleurissent au printemps. Le jardin Kōraku-en se trouve à proximité.

Château Okayama-jō

Le château d'Okayama, surnommé château du cormorant (u-jō) en raison de sa couleur noire, fut construit en 1597. Détruit pendant la seconde guerre mondiale, il a été reconstruit en 1966. Des ateliers de poterie Bizen et de déguisement en costume traditionnel y sont proposés.

Dans la ville de Tsuyama

Quartier historique de Joto

Ce quartier, classé pour ses constructions traditionnelles, prospéra entre les 17ème et 19ème siècles grâce au commerce. Sur 1,2 km s'alignent des maisons traditionnelles (machiya). Vous pourrez visiter l'ancienne résidence d'un commerçant, le Joto Mukashi Machiya.

Dans la ville de Kurashiki

Mont Washu-zan

Du sommet, vous pourrez jouïr d'un panorama exceptionnel sur le parc national Setonaikai, le grand pont de Seto, les îles de la Mer intérieur (une cinquantaine environ) et Shikoku. La vue est particulièrement sublime au soleil couchant.

Quartier historique Kurashiki Bikan

A partir de 1600, la ville s'est développée grâce au transport de marchandises. Ce quartier de résidences traditionnelles aux murs blancs (kominka), est traversé par un canal bordé de saules pleureurs. Il est possible de faire une promenade en bateau traditionnel sur le canal.
Dans le quartier se trouvent de nombreux musées dont le Musée d’Art Ohara (peintures occidentales), le Kurashiki Mingei-kan (musée d’art populaire), le Musée du jouet traditionnel japonais (jouets japonais de 1600 à 1980) et le Musée Archéologique de Kurashiki.
Entre début et fin-mars se tient la fête des illuminations Haruyoi Akari. Le quartier historique Kurashiki Bikan est alors éclairé de lanternes traditionnelles et parcouru d'ombrelles illuminées. Du 2 au 4 mai, lors de la fête Heart Land Kurashiki, vous pourrez assister à des concerts de tambours et de flûtes ainsi qu'au kawafune nagashi, transport d'une mariée en kimono traditionnel vers son lieu de noces, en barque.

Dans la ville de Takahashi

Quartier historique Koyagawa Bikan

Dans ce quartier vous pourrez voir notamment une église catholique, la plus ancienne du département, vestige de l’âge d'or de la ville de Takahashi.

Château Bitchū Matsuyama-jō

Bâti en 1240 sur une colline, à 430 m d’altitude, ce château semble parfois flotter sur une mer de nuages, lui valant le surnom de château dans le ciel. Le spectacle est particulièrement appréciable en automne et en hiver.

Dans la ville de Bizen

Ile d'Ōtabujima

Un chemin de randonnée de 5 km parcourt cette île de l’archipel de Hinase, qui offre une vue splendide sur la Setonaikai. Vous pourrez également voir une jetée construite il y a plus de trois cent ans, un ancien phare en forme de grosse lanterne et un puits hexagonal. Il est possible de passer la nuit sur l'île.

Ecole Shizutani

Construite en 1670, elle est la plus vieille école plébéienne du Japon. L'auditorium, entouré d'un mur de pierres, est classé trésor national. Les tuiles en céramique sont en céramique traditionnelle de Bizen. La plupart des bâtiments sont classés biens culturels importants du Japon.

Village Hattōji Furusato-mura

Voilà près de 1 200 ans que ce village rural japonais se dresse sur ce plateau, à 400 m d’altitude. Les maisons aux toits de chaume ont été édifiées autour du temple Hattō-ji. Depuis le mont Hattō-ji vous pourrez voir la mer intérieure du Japon et des rizières en terrasse. Vous pourrez séjourner dans le Hattō-ji Furusato-kan, une ancienne ferme rénovée, où vous découvrirez le mode de vie des Japonais et leur culture.

Village de poteries de Bizen Imbe

La poterie de Bizen, l’une des plus anciennes du Japon, est apparue à Imbe voici environ 1 000 ans. Imbe compte plus de 100 ateliers et galeries et dans son vieux quartier, les bâtiments présentent des cheminées en briques rouges et des tuiles en céramique de Bizen. Au musée de la poterie de Bizen, vous pourrez voir environ 250 œuvres anciennes et modernes, et même vous essayer à la fabrication. Un festival de la céramique de Bizen se tient à Imbe le troisième week-end d’octobre. Vous pourrez y acheter des poteries 20% moins cher que dans le commerce et vous essayer au tour de potier.

Dans la ville de Setouchi

Musée du sabre japonais de Bizen Osafune

Osafune était autrefois une ville florissante et un important lieu de fabrication de sabres japonais. Dans le musée du sabre japonais de Bizen Osafune vous pourrez en voir différents exemples et découvrir l'histoire de leur fabrication. Certains jours, dans un atelier voisin, vous pourrez voir des artisans forgerons marteler le tamahagane pour forger une lame de katana.

Dans la ville de Tamano

Festival du port d’Uno

Au cours de cet événement autour de la mer, qui se tient le dernier week-end de mai, vous pourrez visiter un navire de patrouille des garde-côtes, effectuer une croisière, voir une exposition de maquettes de bateaux, acheter des produits locaux, …