Contact KotoFrançais GenkiEnglish Mayu日本語

Que peut-on voir dans la préfecture d'Okinawa?

La Préfecture d'Okinawa est la plus méridionale du Japon. Elle est située au large de Taïwan et le climat y est tropical. La meilleure saison pour s'y rendre se situe entre octobre et juin. Juillet, août et septembre sont marqués par les typhons. L'île est particulièrement réputée pour ses plages, le surf et les dugongs. L'île principale d'Okinawa-hontō abrite le chef-lieu de la préfecture, Naha. L'île est facilement accessible par avion en environ 2 heures, depuis Ōsaka Itami.
Okinawa-hontō était autrefois le siège du royaume des Ryūkyū. L'île était, il y a 600 ans, scindée en trois royaumes : Hokuzan au nord, Chūzan au centre et Nanzan au sud. Shō Hashi, roi de Chūzan, défit les deux autres royaumes et créa le royaume de Ryūkyū en 1429. Le roi vivait dans le château de Shuri, dans l'actuelle ville de Naha. Le royaume entrepris des échanges avec la Chine, la Corée et l'Asie du Sud-Est et s'enrichit.
En 1609, le clan Satsuma, originaire du sud de l'île de Kyūshū (Japon), envahit les Ryūkyū. Le royaume continua cependant de bénéficier d'une certaine autonomie lui permettant notamment de poursuivre son commerce avec le reste de l'Asie. Quand le roi des Ryūkyū changea, l'Empereur de Chine dépêcha un messager, Sapposhi, avec des cadeaux précieux. Pour l'accueillir, le royaume créa différentes distractions culturelles que vous pourrez découvrir à Okinawa World : dance folklorique des Ryūkyū, teinture bingata, tissage shuri-ori, laques des Ryūkyū, liqueur de riz Awamori et diverses spécialités culinaires. Les relations avec la Chine se poursuivirent pendant encore environ 300 ans, malgré la souveraineté de Satsuma.
En 1879, à l'époque Meiji, le royaume des Ryūkyū devint la préfecture d'Okinawa. Le roi dut alors abandonner le château de Shuri.
En 1945, lors de la bataille opposant le Japon et les Etats-Unis, le château fut entièrement détruit.
En 1992, le château fut reconstruit à l'identique, avec sa splendide couleur rouge d'origine. Pourquoi rouge ? Rien de sûr, mais probablement pour copier un château de la capitale chinoise à l'époque de sa construction.
En 2000, les ruines du château de Shuri et d'autres sites historiques comme Seifa-Utaki et Shikina-en ont été classés au patrimoine mondial.
Le dragon était le symbole du roi des Ryūkyū. C'est pourquoi il est représenté un peu partout dans le château. Mais si vous regardez bien, il n'a que 4 griffes, contrairement au dragon de l'Empereur de Chine, qui en a 5. Vous croiserez également beaucoup de petits lions avec la bouche ouverte (mâles) ou fermée (femelles), appelés Shīsa. Ce sont des dieux protecteurs. Si vous avez la chance de trouver un billet de 2000 yens, vous pourrez y voir la porte Shureimon, la principale porte du château de Shuri.
Le Parc du Mémorial de la Paix et son Musée se rapportent à la seconde guerre mondiale et à l'occupation américaine d'après guerre.
Le shikwasa est un petit citron vert d'Okinawa et le goya, une courge amère. Gouttez-les !
Pour information, le bâtiment principal du château de Shuri a malheureusement brûlé dans un incendie en 2019. Il devrait être restauré mais cela prendra du temps.

Quelques photos:

Le chateau de Shuri
La teinture bingata