Contact KotoFrançais GenkiEnglish Mayu日本語

Les toupies

Les Japonais jouent avec des toupies surtout au nouvel an. Ce jouet est apprécié non seulement par les enfants, mais aussi par les hommes et les femmes de tous âges. La rotation de la toupie est ravissante. Appelée koma en japonais, c'est un jouet ancien typique. Aujourd'hui encore, on voit des enfants jouer à la toupie partout au Japon. Beaucoup de Japonais y jouaient avec des amis et des voisins dans leur enfance. De ce fait, les toupies sont des jouets qui les rendent nostalgiques.
À Kyōto, les femmes de la noblesse jouaient à la toupie pendant l' époque de Heian(794-1185). Elles étaient faites de tissu finement taillé. Quand on les fait tourner, le mélange des motifs du tissu donne un coloris harmonieux. Selon les régions, chaque toupie a ses particularités. Celle d'Aomori dans la région du Tōhoku est arrondie à l'extrémité de la tige de sorte qu'elle pivote sur son axe, même sur la neige, en hiver. Certaines toupies s'emboîtent : des parties se combinent pour ne former qu'une seule grande toupie. D'autres, surmontées d'une poupée, s'animent dès qu'on les fait tourner : les bras de la poupée se mettent à bouger, semblant lui donner vie. Leurs mouvements désopilants sont le fruit de la technique et du travail si minutieux des Japonais.
Les toupies sont aussi des porte-bonheur. Comme le mot kaiten, rotation, circulation ou fréquentation en japonais, ses mouvements font présager "les circulations d'argent", "la rapidité d'esprit" ou "la réussite au travail". De plus, on donne parfois un sens particulier aux couleurs des toupies. La toupie qui était populaire à Edo comportait cinq couleurs traditionnellement utilisées pour leurs significations : le rouge pour la santé, le noir pour la force, le jaune pour la richesse, le vert pour la fécondité et le violet pour la noblesse.