accueil
présentation
besoin d'un guide
à voir
préparer son voyage
articles
Kyoto news
livre d'or

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arashiyama Hanatourou, la Féerie de Décembre

Que voir en hiver au Japon ? A Arashiyama (Kyoto), Osaka et Kobe, trois lieux incontournables de la région Kansai, des illuminations sont organisées au mois de décembre. Elles ne sont pas connues des touristes européens mais méritent d'être vues.

A Arashiyama, campagne pittoresque au nord-ouest de la ville de Kyoto, des lanternes de différentes formes éclairent les allées et les jardins. Des images sont projetées sur certains temples et des spots éclairent la forêt de bambous. De magnifiques compositions florales joliment éclairées agrémentent le parcours. Le chemin des lanternes commence près du temple Nison-in, qui abrite deux statues de Bouddha, appelées Shaka et Amida. Il reste encore quelques feuilles d'érables rouges et le paysage faiblement éclairé par les lanternes est magnifique. Cet endroit se situe en haut du quartier Arashiyama et les visiteurs sont relativement moins nombreux que dans les rues du bas.

Si vous souhaitez avoir plus de tranquillité, allez visiter le magasin de poupées de cocons, Adashi-no-Mayumura, à 10 minutes à pied du temple Nison-in. En montant le chemin, vous trouverez le magasin joliment illuminé et une exposition présentant quelques unes de leurs charmantes poupées. M. et Mme Kamata, couple d'artistes qui tiennent ce magasin, vous accueilleront chaleureusement. Même si vous ne pouvez pas parler le japonais, ils peuvent communiquer avec vous grâce à leur hospitalité. Alors que leurs produits sont tous fabriqués à la main, ils ne coûtent pas chers et Mme Kamata Sachiko emballe très soigneusement votre achat dans une boîte. Vous pouvez donc les ramener chez vous sans risque de les abîmer.

Après la visite des chemins du haut, vous descendez le chemin devant le temple Nison-in pour arriver à un champ. A côte, vous voyez la maison sombre Rakushisha, ancienne résidence de Mukai Kyorai (1651-1704), poète de l'époque d'Edo qui comptait parmi les dix disciples de Matsuo Basho (1644-1694). Dans le champ en face, vous apercevrez des épouvantails qui portent des chapeaux chinois en paille, kasa en japonais. On cultive ici le haricot rouge, azuki, ingrédient nécessaire pour fabriquer le anko, pâte de haricot rouge sucré, souvent utilisé dans les gâteaux japonais, wagashi. Le anko fait avec les haricots d'ici est appelé Ogura-an et est renommé à Kyoto (Ogura est le nom de la montagne juste en face). A propos, ces épouvantails ne se trouvent dans le champ qu'à cette période. Autrefois, un épouvantail était installé devant la maison Rakushisha. Quand il portait son chapeau de paille, cela signifiait que le propriétaire était à la maison.

Vous continuez le chemin vers la forêt de bambous. Vous commencerez à apercevoir davantage de monde. Mais il est indéniable que la vue est féerique dans la forêt. C'est uniquement lors de ces illuminations qu'on peut voir les bambous scintiller dans le soir. N'oubliez pas de visiter le sanctuaire Nonomiya, qui se situe au milieu de ce chemin. Il est connu pour apporter la chance en amour et la santé aux bébés. L'actuel prince hériter du Japon a eu une fille après qu'il l'ait visité.

Vous descendez vers la rue qui lie la sortie de la forêt de bambou et le pont Togetsu-kyo, en passant devant le temple Tenryu-ji. Vous croiserez beaucoup de jeunes couples, attirés par le romantisme de ce décor. Vous pourrez chercher un restaurant près d'ici. Sinon, traversez la rivière vers l'autre côté. Le parc de la rive droite est joliment décoré par plusieurs lanternes.

Avancez-vous pour trouver l'escalier vers l'entrée du temple Horin-ji. Ce temple est connu à Kyoto car les enfants qui vont avoir 13 ans doivent le visiter afin de recevoir la sagesse. Ensuite, en traversant le pont Togetsu-kyo pour rentrer, ils ne doivent pas se retourner, pour ne pas perdre la sagesse qu'ils viennent d'acquérir. Ce temple est ainsi connu chez les gens de Kyoto, mais il est spécialement illuminé pour cette semaine. Le temple vous invite dans un monde artistique grâce aux projecteurs qui illuminent les bâtiments. De plus, le temple domine toute la ville d'Arashiyama.

Les magasins et restaurants restent ouverts plus longtemps à cette occasion. Certains temples restent également ouverts aux visiteurs. Les illuminations commencent vers 17h, à la tombée de la nuit, et se terminent à 20h30.

Accès à Arashiyama :

1. prenez le bus 93 et descendez à Arashiyama (230 yens par personne depuis le centre-ville de Kyoto).

2. prenez le train JR depuis la gare de Kyoto et descendez à Saga-Arashiyama (240 yens par personne depuis la gare de Kyoto).

3. prenez le tramway Randen et descendez à Arashiyama (200 yens par personne).

4. prenez le train Hankyu et descendez à Arashiyama (220 yens par personne depuis la gare de Kawaramachi).

 

 

 

 

 

©copyright 2014 - www.kotoguidejapon.com

contact - conditions générales d'utilisation