accueil
présentation
besoin d'un guide
à voir
préparer son voyage
articles
Kyoto news
livre d'or

 

 

 

L'eglise de lumière de Ando Tadao

Cette église mondialement connue se situe dans un quartier résidentiel d'Ibaraki. Surnommée Hikari-no-kyokai (église de lumière), son nom exact est Ibaraki Kasugaoka kyokai. L'architecte qui l'a imaginée est Ando Tadao. Le bâtiment devait être " ouvert à tous, facile d'accès, mais élégant et unique ". En 1989, malgré un budget limité, l'architecte est parvenu à réaliser un espace sacré d'une grande simplicité.

M. Ando a créé trois bâtiments en un quart de siècle. En 1987, il lui fut demandé de tracer la première chapelle. Le projet était une suite d'épreuves : un grand projet mais un budget limité. Alors qu'il envisageait d'utiliser du bois, les croyants lui préférèrent le béton pour sa solidité. Donc, il imagina un bloc, solennel et austère, digne d'une église protestante, dont l'intérieur serait éclairé par un puits de lumière en forme de croix. Alors qu'il perfectionnait ses plans, il se trouva face à un autre problème : il ne trouvait pas d'entrepreneur. Comme c'était pendant le miracle économique japonais, les entreprises de ce domaine étaient déjà sur d'autres projets à gros budgets. À l'époque, il était normal qu'elles n'acceptent pas de petits travaux, en particulier si leur budget était limité. Alors en pleine difficulté, l'entreprise Tatsumi-kensetsu, avec laquelle M. Ando avait déjà travaillé auparavant, lui prêta main forte. " Même si les conditions sont difficiles, nous voudrions relever ce nouveau défi ", dit M. Ichiyanagi, président de Tatsumi-kensetsu. Cependant, après évaluation du budget, il s'avéra qu'il serait largement dépassé si on incluait les toitures. M. Ando a alors pensé à une chapelle à ciel ouvert, mais les croyants s'y sont évidement opposés. Le projet était sur le point d'avorter, mais M. Ichiyanagi prit sur ses fonds personnels pour réaliser les toitures. Concernant le puits de lumière en forme de croix, M. Ando ne voulait pas mettre de vitre pour ne pas bloquer le vent et la lumière, qui rapprocheraient les gens selon lui. Mais là encore, les croyants s'y sont opposés, craignant la pluie et le froid. La vitre fût finalement apposée, mais M. Ando continue d'espérer pouvoir l'enlever un jour. Pour les finitions (planchers, bardage), il utilisa le cyprès, bon marché, généralement utilisé pour les échafaudages dans les chantiers. Rugueux, son entretien nécessite d'appliquer de la teinture d'huile une fois par an, mais il a pensé qu'il n'était pas inconcevable de se donner de la peine pour ce bâtiment réalisé par le cœur des gens. C'est ainsi que l'église de lumière fut achevée en juillet 1989.

Cependant, M. Ichiyanagi, l'homme qui s'était le plus impliqué dans la construction de l'église, mourrut seulement trois mois après son achèvement, à 52 ans. Son état de santé se dégradait depuis des mois. L'église est donc une œuvre fondée par la passion de cet homme, qui n'a jamais renoncé. Dix ans après, M. Ando a réalisé le hall et l'a nommé " école du dimanche ". Récemment, il a construit la maison du pasteur, le troisième bâtiment de l'ensemble religieux. D'après M. Oishi Kenichi, pasteur de l'église, " le lien qui unie les humains leur donne une grande force. Cette église en est la preuve. ".

En hiver 2006, le chanteur de U2, Bono, est venu d'Irlande pour visiter cette église. Lors de sa visite en compagnie de M. Ando, Bono s'est tranquillement assis et a demandé discrètement s'il pouvait prier puis chanter. Après la prière, il s'est avancé vers l'autel et a chanté Amazing Grace. L'église fut alors enveloppée de son chant.

Pour visiter cette église mondialement renommée, il est conseillé d'assister tout d'abord à l'office. Il commence à 10h30 le dimanche et requiert une réservation. Mieux vaut y arriver vers 10h10.

 

 

 

 

 

©copyright 2014 - www.kotoguidejapon.com

contact - conditions générales d'utilisation